Découvrez notre offre
de syndic collaboratif

Le syndic qui donne la priorité à la vie de l’immeuble et de ses habitants  

Demander un devis

Le syndic collaboratif qui donne la priorité à la vie de l’immeuble et de ses habitants

Demandez un devis pour trouver la formule de syndic qui correspond le mieux à votre copropriété.

  • Une gestion syndic collaborative
  • Un tarif fixe
  • Une offre transparente et sans surprise

    Etape 1/2
    Obtenir rapidement un devis personnalisé
    Etape 2/2
    A propos de ma copropiété

    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient
    exploitées dans le cadre de la demande de devis et de la relation
    commerciale qui pourra en résulter. Pour connaître et exercer vos droits,
    notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données
    collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité


    Merci !
    Notre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais pour vous accompagner dans votre démarche.

    Le syndic collaboratif c'est quoi ?

    1

    Un syndic dédié qui se déplace sur votre immeuble

    Bénéficiez de la présence d’un syndic dédié dans votre immeuble pour vous aider à créer du lien entre les habitants dans votre copropriété.  

    Votre syndic est votre interlocuteur privilégié pour tout coordonner, animer et échanger. 

    2

    Des spécialistes qui se chargent du suivi administratif et comptable

    L’équipe de gestionnaires effectue pour vous, et à distance, les fonctions classiques de suivi administratif et comptable de votre immeuble. 

    3

    Des copropriétaires qui décident ensemble et des locataires qui participent

    Véritable gestion collective, tous les habitants communiquent et débattent, entre eux, de tous les sujets de l’immeuble. 

    Les copropriétaires décident, ensemble, et partagent l’information en continu grâce à l’espace client et l’application Viva Syndic. 

    Syndic collaboratif
    • Comptabilité Nous
    • Assemblée générale Nous
    • Suivi des travaux Ensemble
    • Validation des devis et factures Ensemble
    • Suivi des projets de la copro Ensemble

    Trouvons ensemble le syndic professionnel qui correspond le mieux à votre copropriété

    Demander un devis

    Nos copropriétaires témoignent

    Nous sommes régulièrement en contact avec le responsable du service copro de Sergic qui fait preuve de professionnalisme et répond à toutes nos questions.

    Avis vérifié en Février 2022

    Une équipe de professionnels disponibles et vigilants avec une complémentarité des savoirs qui leur permet de répondre à tous les cas techniques.

    Avis vérifié en Mars 2022

    La copropriété est gérée depuis pas mal d’années avec Sergic. Tout est très clair efficace. Rigueur, réactivité, implication. Bonne tenue de la copropriété.

    Avis vérifié en avril 2022

    En tant que membre du conseil syndical, je suis régulièrement en contact l’agence Sergic d’Angers, qui est toujours très réactive et efficace dans nos demandes.

    Avis vérifié en Mars 2022

    Personnel à l’écoute, réponse ultra rapide lors de demande de renseignements. Possibilité de traiter les problèmes par messages internes.

    Avis vérifié en Avril 2022

    La prestation correspond bien à nos attentes pour la gestion de notre copropriété Bonne relation avec les membres du CS avec des réponses rapides et efficaces

    Avis vérifié en Mars 2022

    Nos collaborateurs vous accompagnent

    Mon métier consiste à défendre les copropriétaires

    défendre leurs intérêts, gérer les éléments comptables, techniques et juridiques de leur immeuble. J’aime le contact client, aider les copropriétaires, les conseiller et les accompagner au quotidien pour répondre à leurs attentes et assurer leur satisfaction.”

    Marie Syndic de copropriété
    “Mon métier consiste à assurer la gestion technique,

    comptable et administrative des copropriétés. Il s’agit de gérer, en bon père de famille, le patrimoine pour en assurer la pérennité. Ce que j’aime le plus dans mon métier, c’est la polyvalence que l’on doit avoir à la fois par rapport aux personnes avec qui on échange au quotidien, mais aussi, par rapport aux tâches à accomplir.”

    Alexandre, Syndic de copropriété
    “Gérer les lieux de vie de mes clients est une passion

    découverte il y a plus de 10 ans. J’ai toujours plaisir à mener à terme les projets des copropriétés et de répondre présent lors des urgences. Avec mon équipe, nous animons le quotidien des grandes résidences de la métropole, un défi que nous relevons dans la bonne ambiance !”

    Romain, Responsable copropriété

    Un espace client copropriétaire à votre disposition !

    • La messagerie pour échanger entre habitants ou avec votre syndic.
    • L’accès à l’ensemble de vos documents personnels ou à ceux de l’immeuble.
    • Le paiement des charges rapide, simplifié et sécurisé.
    • Le fil d’actualités avec, en cas de problème, des signalements pour avertir syndic et habitants.
    • Le suivi des budgets, des dépenses et le facturier numérique pour valider chaque année les comptes de la copropriété.
    • Le report de saisie de votre vote par correspondance des résolutions d’assemblée générale.
    • La demande de pré-état daté en ligne en cas de vente de votre bien.
    • La gestion de vos préférences de contact et de dématérialisation (appels de fonds, convocations d’AG...)
    • Les rubriques dédiées au Conseil Syndical : trésorerie de l’immeuble, factures, espace collaboratif, etc.

    Syndic collaboratif

    Ce n’est pas un syndic professionnel, mais ce n’est pas non plus exactement un syndic non professionnel : le syndic coopératif constitue une alternative à ces deux modèles avec sa gestion collaborative de l’immeuble. C’est le conseil syndical qui assure l’auto-gestion de la copropriété.

    C’est un quoi un syndic coopératif ?

    Le syndic coopératif n’est pas un concept nouveau : il est mentionné dans l’article 14 de la loi de 1965 fixant le statut de la copropriété : « Le syndicat peut revêtir la forme d'un syndicat coopératif ». L’article 17-1 de la même loi n° 65-557 décrit plus précisément son mode de fonctionnement : « Le syndic est élu par les membres du conseil syndical et choisi parmi ceux-ci. Il exerce de plein droit les fonctions de président du conseil syndical. » En clair, le syndic coopératif qualifie une copropriété gérée de manière autonome par le conseil syndical. Une même personne assume la double casquette de président du conseil syndical et président du syndic ; on parle de président-syndic. Le syndic coopératif n’est donc pas un syndic professionnel, il n’est d’ailleurs à ce titre pas soumis aux obligations de la loi Hoguet (carte délivrée par la préfecture, assurance responsabilité civile obligatoire et garantie financière). Mais il n’est pas pour autant un syndic non professionnel, c’est-à-dire un copropriétaire désigné par l’assemblée générale. La différence majeure entre un syndic coopératif et un syndic bénévole est que le président-syndic ne peut pas prétendre à une rémunération.

    Quelles sont les missions d’un syndic coopératif ?

    Le rôle d’un syndic coopératif est similaire à celui d’un syndic professionnel ou non-professionnel : l’administration de la copropriété. Cela comprend plusieurs missions :
    • La gestion administrative à travers l’organisation de l’assemblée générale annuelle des copropriétaires, l’archivage des documents de la copropriété ou encore le respect des obligations légales (immatriculation, fiche synthétique, compte bancaire séparé, etc.).
    • La gestion comptable et financière avec l’établissement d’un budget prévisionnel, les appels de fonds auprès des copropriétaires pour financer les dépenses de la copropriété ou encore le recouvrement des impayés de charges.
    • La bonne conservation de l’immeuble, via l’entretien des parties communes et le suivi des travaux votés par les copropriétaires. Il doit notamment tenir à jour le carnet d’entretien de l’immeuble.
    • La représentation du syndicat des copropriétaires vis-à-vis des tiers et la responsabilité en cas de préjudice. Le syndic coopératif doit également faire appliquer le règlement de copropriété aux occupants de l’immeuble. Lorsque l’immeuble emploie des salariés, c’est aussi à lui de gérer leur activité pour le compte du syndicat des copropriétaires.

    La gestion collaborative de la copropriété, comment ça marche ?

    On parle de syndic collaboratif car la gestion de l’immeuble par un syndic coopératif est collégiale. C’est en effet tout le conseil syndical qui peut être mis à contribution pour se partager les différentes missions du syndic : • un référent pour la comptabilité de l’immeuble ; • un référent pour les tâches administratives ; • un référent pour l’entretien et les petits travaux. Le partage des tâches s’effectue en fonction des compétences de chacun au sein du conseil syndical. Le bricoleur s’occupera des travaux courants, l’employée administrative des documents de la copropriété, le cadre financier du budget prévisionnel, etc. Le président-syndic est ainsi un chef d’orchestre qui veille à ce que les décisions votées en assemblée générale et les points du règlement de copropriété soient bien appliqués. La gestion collaborative de la copropriété réduit ainsi le temps consacré par une seule personne dans un syndic bénévole à la gestion de l’immeuble. Cela permet aussi de s’appuyer sur des compétences multiples et donc d’éviter les oublis et erreurs de gestion. Dans un syndic coopératif, le président-syndic peut par ailleurs collaborer avec un vice-président afin de le suppléer. L’ensemble de l’organisation a aussi la possibilité de solliciter des avis et conseils auprès d’experts extérieurs (cabinet comptable, prestataire d’assistance administrative, artisans, etc.) qui seront assimilés à des dépenses d’administration. Cela permet de bénéficier de l’expertise de professionnels lorsque le besoin s’en fait sentir, et donc de mieux contrôler le budget de la copropriété. L’article 17-1 de la loi copropriété de 1965 précise enfin que « l’assemblée générale désigne une ou plusieurs personnes physiques ou morales […] pour assurer le contrôle des comptes du syndicat ». Il peut s’agir de copropriétaires ou de personnes extérieures qualifiées, qui vont garantir la qualité de l’action du syndic coopératif.

    Syndic collaboratif : avantages et inconvénients

    Le choix d’un syndic coopératif est souvent financier. C’est en effet le seul mode de gestion de la copropriété entièrement gratuit, car un syndic non-professionnel est en droit de demander des honoraires. La gestion collaborative de la copropriété repose sur l’implication de plusieurs copropriétaires via le conseil syndical, à titre purement bénévole. Conséquence : les charges de copropriété sont délestées des honoraires du syndic et donc moins élevées pour les copropriétaires ! L’implication accrue du conseil syndical est un autre avantage du syndic coopératif car cela se traduit par une grande réactivité par rapport à un syndic professionnel. C’est aussi l’assurance d’une plus grande transparence et un atout pour la bonne entente au sein de l’immeuble. Chacun est davantage au fait de l’état de l’immeuble et des problématiques d’entretien des parties communes. Cela favorise les bonnes pratiques afin de faire baisser les coûts et d’améliorer le cadre de vie. C’est également un facteur de lien social car l’implication des copropriétaires aide à briser la glace entre voisins afin d’échanger. A la clé, le syndic coopératif peut générer moins de conflits de voisinage ! La gestion collaborative de la copropriété comporte néanmoins quelques inconvénients. Les membres du conseil syndical impliqués dans les différentes tâches ne sont pas des professionnels, ce qui augmente les risques de fautes. En cas de conflit au sein du conseil syndical ou entre occupants de l’immeuble, le syndic coopératif peut plus difficilement jouer un rôle de médiateur car il n’est pas extérieur au syndicat des copropriétaires.

    Comment passer en syndic coopératif ?

    La réforme de la copropriété en juin 2020 a fait tomber une digue qui pouvait freiner le passage des copropriétés vers le syndic coopératif. Auparavant, le règlement de copropriété devait mentionner cette possibilité pour que l’assemblée générale puisse le désigner au moment du choix du nouveau syndic. Désormais, ce n’est plus nécessaire et ce modèle est accessible à toutes les copropriétés ! Pour passer à un syndic collaboratif, la démarche est la même que pour tout changement de syndic. Le sujet de la désignation doit d’abord être inscrit à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale des copropriétaires. Deux fenêtres sont possibles : • à l’approche de la fin du mandat en cours ; • à tout moment en cas de révocation du syndic pour un motif légitime ou sérieux. Lors de l’étape de la mise en concurrence, le conseil syndical ou un copropriétaire doit proposer l’option du passage à un syndic coopératif. Ce sont ensuite les copropriétaires qui auront à se prononcer lors d’un vote à la majorité absolue (article 25). Une fois le choix du syndic coopératif acté par l’AG de copro, il reste encore à voter pour les membres du conseil syndical et pour le contrôleur aux comptes de la copropriété. La désignation du président-syndic s’effectue lors d’une réunion du conseil syndical, à la majorité simple. Il ne peut s’agir que d’un copropriétaire ou conjoint d’un copropriétaire, ou d’un usufruitier de l’immeuble.

    Quelles différences entre un syndic coopératif et un syndic en ligne ?

    Le syndic en ligne n’est pas un syndic coopératif : c’est un syndic professionnel avec un fonctionnement à distance. Avec ce modèle innovant, la gestion de l’immeuble est en effet assurée par un professionnel répondant aux exigences de la loi Hoguet. Il se distingue néanmoins d’un syndic traditionnel par un mode de fonctionnement plus collaboratif, reposant sur l’implication d’un référent au sein de la copropriété – généralement le président du conseil syndical – pour effectuer les tâches nécessitant une présence sur place (accueil des prestataires, tenue de l’assemblée générale, etc.).

    40 agences au service de vos projets

    Toutes nos agences

    Chevron vers le bas indiquant la presence d'un menu déroulant
    Loupe
    Aucun résultat

    Horaires d'ouverture
    logo immeuble
    Les quartiers
    symbole de l'euro
    Les chiffres immo
    symbole de localisation
    Les agences
    logo de cocktail
    Les loisirs

    Notre équipe vous fait découvrir la ville comme si vous y étiez : vie de quartier, initiatives locales, espaces verts, activités... vous connaîtrez tout sur votre futur lieu de vie

    Découvrir et ses alentours

    Les expertises
    de l'agence :

    logo immeuble

    Syndic de Copropriété

    logo engrenage

    Gestion locative

    logo maison loupe

    Vente

    logo maison cle

    Achat

    logo cle

    Location

    4.5 / 5
    EXCELLENT
    4418 avis clients

    Contacter un expert de l'agence

    logo immeuble

    Syndic de Copropriété

    Tel. pro :
    logo engrenage

    Gestion locative

    Tel. pro :
    logo maison cle

    Achat

    Tel. pro :
    logo cle

    Location

    Tel. pro :
    croix de fermeture

    Questions fréquentes

    En demandant à son syndic l’inscription à l’ordre du jour d’un nouveau contrat de syndic minimum 2 mois avant la date d’assemblée générale, que le syndic actuel puisse l’inclure dans les résolutions à insérer à l’ordre du jour. La demande se fait par courrier recommandé accompagné du contrat de syndic à proposer.

    Depuis, le 1er Juin 2020, l’ancien syndic est tenu de remettre au nouveau syndic les archives sous un mois dans un format téléchargeable et imprimable et la trésorerie de la copropriété sous 15 jours au lieu d’un mois actuellement.

    Le syndic en ligne permet au copropriétaires de s’investir plus dans la vie de leur immeuble pour plus de transparence tout en réduisant les coûts du syndic. Les outils digitaux mis à disposition leur permet d’être plus autonome, de participer et d’échanger entre voisins de façon à prendre les décisions de manière concertée.